goji logoLorsque nous parlons des RH, c’est souvent de manière négative : coût du travail, flexibilité, 35 heures, difficultés de recrutement, départs, démotivation… Bref, le nombre de grief que nous donnons aux RH sont nombreux. Nous ne rentrerons pas dans ces débats complexes. Cependant, le rôle des femmes et des hommes dans une organisation est une (la?), clé du succès (et peut être la cause de l’échec)  d’une entreprise. Ainsi, le changement de point de vue est fondamental : considérer ses collaborateurs, non comme un coût, mais comme un véritable capital. Ainsi, si nous transférons le plan comptable nous pourrions parler de capital humain, et non de coût salariaux et l’ensemble des actions permettant de promouvoir ce capital doivent être des investissements, et donc, doivent être pilotés et évalués. Nous vous proposons quelques éléments de méthode.

 

  • La phase 1 : définir une stratégie 

La stratégie, c’est savoir où on va. La définition du chemin à emprunter est indispensable sur le plan RH car elle permet d’impliquer les collaborateurs dans l’entreprise. Dans la définition de la stratégie, il est nécessaire d’évoquer, non seulement les les aspects liés aux marchés, aux cibles, aux produits, mais également les moyens pour y arriver : de quelles ressources financières a t’on besoin? De quelles compétences a t’on besoin? Comment lier ma stratégie de développement à mes choix en termes RH, d’organisation et de management. Travailler sur la stratégie en lien avec les collaborateurs est une plus value intéressant, car ils ont une vision différente de celles des dirigeants ou du service RH, et ceci permettra également d’avoir des idées nouvelles et innovantes.

En savoir plus »