Qu’est ce que le MBTI® ?

Le MBTI ® est un outil de développement personnel basé sur les théories du psychiatre suisse Carl Gustav Jung, modélisées par Katharine Briggs et Isabel Myers (d’où cet acronyme  « MBTI » pour « Myers-Briggs Type Indicator »).

Le MBTI® permet une approche typologique de la personnalité.  Il considère que les variations de comportement sont la conséquence de préférences spontanées sur 4 dimensions fondamentales :

  • Où je préfère porter mon attention ?                    Extraversion <-> Introversion
  • Comment je préfère recueillir l’information ?        Sensation <-> Intuition
  • Comment je préfère prendre les décisions ?       Pensée <-> Sentiment
  • Comment je préfère organiser ma vie ?               Jugement <-> Perception

La combinaison de ces préférences conduit à des familles de caractères ou « types psychologiques ».

Le MBTI®est un des rares modèles qui considère les différences d’une manière positive. Il ne juge pas. En savoir plus »

Le management par objectif :

Depuis une dizaine d’années, manager, c’est « encadrer », au sens littéral du terme soit :

  • – Fixer des objectifs individuels a priori
  • – Contrôler les résultats a postériori
  • – Et entre les deux, remplir des reportings

Pour le manager, le travail devient virtuel. Il est dans une logique des chiffres, loin de la logique de la réalité. Il n’organise plus le travail, il ne l’évalue plus, il ne le connaît plus.

 Souvent, les objectifs ne sont ni négociés, ni négociables. Tout écart par rapport aux objectifs est un signe d’incompétence. Les managers intermédiaires sont plus animés par la peur de la sanction et le culte de l’indicateur que par le travail bien fait.

 Le manager de proximité est au centre des contradictions et des incohérences de la structure. Il doit faire en sorte que la réalité coïncide avec  les moyens de travail et les objectifs,  relayer les contraintes sous un mode invisible.

 

 L’objectif du management :

Si on accepte l’idée que certaines formes d’organisation du travail créent plus de mal-être que d’autres, alors il est possible de lutter contre les systèmes organisationnels destructeurs.

 Voici quelques  postures managériales plus favorables au En savoir plus »