29 Nov

STOP DREAMING / START DOING

Gwenaëlle Mocaer nous parle de son projet « TATOU mais pas ça »

mocaer_gwenaelle_63x63Ça a l’air si simple quand on le dit comme ça…Mais se jeter à l’eau est toujours très compliqué. Je connais beaucoup de gens qui ont de très bonnes idées, des projets d’activités à forts potentiels et pourtant très peu passeront à l’acte.

Le lancement d’un projet est long et difficile surtout quand l’activité est réellement innovante.

Quels sont les freins à l’innovation ?

C’est humain…

Votre entourage qui bien souvent ne comprend pas pourquoi vous vous embêtez à poursuivre un projet innovant. Ça a l’air si compliqué alors qu’il existe des activités qui fonctionnent déjà.

Le doute sera toujours là jusqu’à la réussite du projet. Et ce doute ressortira à chaque fois que vous vous sentirez un peu plus faible.

C’est logique…

Vos interlocuteurs professionnels et financiers auront tendance à vous ramener à ce qui existe déjà.

Il est toujours plus simple et rassurant de s’appuyer sur des statistiques et modèles existants.

Si votre modèle économique n’existe pas encore, comment savoir si il va fonctionner ?

C’est moins naturel…

Vos futurs clients ne savent pas encore qu’ils le seront. Et il va falloir leur donner envie d’aimer et d’agir. A première vue, ils ne se sentent pas consommateur puisqu’ils n’ont pas encore cette habitude.

 

Mais il faut quand même se lancer !

Ça vaut la peine d’essayer.

Soyons fous, rêvons, innovons, faisons !

Pour la réussite de notre projet, nous sommes en pleine campagne de financement participatif sur la plateforme ULULE.

Au delà du financement, c’est un bon moyen pour faire du bruit, récolter des avis, trouver des partenaires…

En savoir plus… https://fr.ulule.com/tatou-mais-pas-ca/supporters/

Abandoned power station interior