09 Sep

Interview de Yann Corre, conseil en gestion de patrimoine indépendant

_MG_7498Bonjour Yann, peux-tu me décrire en quoi consiste ton métier ?

 
Bonjour, je suis conseil en gestion de patrimoine indépendant. Mon métier consiste à organiser, gérer et développer le patrimoine privé de mes clients. Grâce à une vision 360° et une analyse poussée de leur patrimoine (famille, patrimoine financier et immobilier, budget, impôts, retraite, prévoyance et succession), j’établie dans un premier temps un bilan patrimonial détaché de tout affect permettant de faire ressortir les points forts et faibles de leur patrimoine.
Je mets ensuite en place, en tenant compte de leurs objectifs et besoins, une stratégie patrimoniale personnalisée leur permettant de suivre une ligne directrice cohérente pour faire évoluer leur patrimoine.

 
Que signifie le « i » de CGPI ?

 
Tout simplement « indépendant ». Nous ne dépendons d’aucune structure financière, ce qui nous permet de choisir nos partenaires et de sélectionner les produits les plus adaptés pour nos clients. Faire appel à un CGPI c’est avant tout construire une relation dans la durée. Quoi de mieux qu’un conseiller qui vous connait depuis de nombreuses années pour faire évoluer votre patrimoine et répondre au mieux à vos besoins qui évoluent dans le temps. Le « turn-over » que l’on retrouve dans les banques est inexistant chez nous, ce qui nous permet de comprendre et d’anticiper au mieux les attentes de nos clients.

 
Peux-tu nous parler de la société pour laquelle tu travailles ?

 


Bien sur. Je travaille pour Chauvignat-Scheffer Gestion privée, une entreprise à taille humaine (nous sommes 4) dont 3 CGPI. Nous travaillons en commun afin de tirer le meilleur de chacun et ce dans le but de délivrer le meilleur conseil et de trouver les meilleures solutions pour nos clients.
Cette entreprise m’a donné ma chance quand je recherchai une alternance dans le cadre de mon master 2. Je suis resté par la suite car je suis convaincu que sa structure, sa philosophie et son engagement vis-à-vis des clients est un atout indéniable.

 

Pourquoi ne pas être allé dans une banque ou un réseau d’assurance ?

 
Comme je l’ai évoqué précédemment : l’indépendance. Je ne peux pas concevoir qu’un conseil en gestion de patrimoine n’ait pas à sa disposition les meilleures solutions pour ses clients. Je ne dis pas que les banques où les réseaux d’assurances font du mauvais travail mais il me parait difficile d’apporter un conseil objectif et des produits adaptés à ses clients quand le conseiller est limité dans ses choix et ne peut offrir que des solutions « corporate ».

 
Si tu devais matérialiser le bénéfice que tu apportes à tes clients en un objet, lequel serait-ce ?

 
Assurément les poupées Russes. Les poupées russes viennent, à la base, de la culture japonaise et symbolisent la prospérité, la protection et la transmission. Elles représentent, pour moi, trois éléments majeurs de mon travail :
– La sécurité, le côté maternelle, protecteur que j’apporte à mes clients. Ils se sentent en effet rassurés que l’on s’occupe de leur patrimoine. Ils sont accompagnés dans le développement de ce dernier qui est pour certain, l’accomplissement de toute une vie.
– L’organisation. A la manière des poupées qui s’imbriquent l’une dans l’autre, nous organisons le patrimoine de nos clients pour former un ensemble cohérent et structuré.
– Le développement. A travers nos conseils et les produits mis en place, notre rôle est de faire grandir leur patrimoine, de le rendre prospère et pérenne.

Enfin, j’ajouterai le terme « intergénérationnel » car nous avons dans notre clientèle les parents, puis leurs enfants et leurs petits-enfants.


Contacter Yann Corre
.