loic_amzalak_63x63Depuis 2 ans, je partage ma vie professionnelle (et même certaines fois personnelle) dans un espace de coworking situé au 38 rue Pascal – Paris 13 dans le magnifique quartier des Gobelins.

Je pense sincèrement avoir fait le meilleur choix possible pour booster mon business mais aussi pour rencontrer de nouvelles personnes formidables.

LE COWORKING : MEILLEUR AMI DES INDEPENDANTS

Comme la plupart des indépendants, avant de rejoindre un espace de coworking, je passais mon temps entre mon domicile qui me servait de bureau et les entreprises de mes clients. En effet, pour faire du conseil en Ressources Humaines et de la DRH à temps partagé, pas besoin de louer des bureaux, les relations commerciales ont lieu essentiellement chez les clients ou dans des lieux tiers comme dans les restaurants ou les salles de réunion d’hôtels. Par conséquent on considère souvent que  le petit bureau dans la chambre d’amis ou dans l’ancienne chambre d’un enfant qui a quitté la résidence principale, peut faire parfaitement l’affaire.

C’est toutefois  une grossière erreur qui peut avoir des conséquences graves sur la bonne poursuite d’une activité d’indépendant. En effet, indépendant rime souvent avec isolement,  manque d’interactions avec les autres et risque de découragement chronique.

Le plaisir et la richesse que l’on avait en entreprise de partager les pauses café ou les déjeuners avec les collègues se sont envolés avec cette nouvelle activité d’indépendant et cette carence n’est pas sans conséquence, surtout sur le long terme.

En fait, travailler dans un coworking, c’est retrouver cet esprit collaboratif et social de l’entreprise. C’est un échange perpétuel avec des jeunes, des personnes plus âgées, des indépendants aux profils parfois très différents mais aussi avec des salariés isolés (c’est-à-dire sans bureau fixe). C’est aussi la possibilité de recréer cet environnement interactif, indispensable à l’épanouissement personnel et professionnel.

En savoir plus »